web analytics

Avertir le modérateur

« 1% patronal = O% de relogement ? CILGERE occupé par des Mal-Logés | Page d'accueil | Fin de la trève hivernale: occupation de l'association du Grand Paris »

vendredi, 05 mars 2010

Foncière Logement-APALOF : c'est notre argent, c'est nos logements

Le siège de la Foncière Logement a été occupé ce matin et pendant plusieurs heures par le Collectif des Mal Logés en Colère: la Foncière Logement crée au début des années 2000 recueille les fonds du 1% logement pour les opérations ANRU, mais aussi pour construire du logement social. Or dans ce domaine, les résultats sont jugés "médiocres" même par la Cour des Comptes.

Les salariés mal logés et aux revenus modestes n'ont eu jamais vu la couleur de ces logements.

Suite à l'occupation, le Président de la Foncière, Bruno Lucas, s'est engagé  à rencontrer le collectif en début de semaine prochaine afn de faire face de manière concrète à nos questions et à nos besoins.

 

Communiqué diffusé sur place:



LA FONCIERE LOGEMENT C’EST NOTRE ARGENT, C’EST NOS LOGEMENTS.

Nous interpellons aujourd’hui La Foncière Logement. Nous sommes mal logés, pour beaucoup salariés à bas revenus ou précaires : à ce titre la plupart d’entre nous ont cotisé ou cotisent au 1% logement.

Une partie de ces cotisations va à la Foncière Logement : celle-ci l’utilise ensuite normalement pour faire du locatif libre (inaccessible aux revenus modestes) dans les villes et quartiers ayant plus de vingt pour cent de logements sociaux, ET du logement social dans les communes qui ont moins de vingt pour cent de logements.

La Foncière Logement est donc un organisme central auquel participent tous les collecteurs du 1 %. Mais ensuite, c’est la Foncière Logement, en interne, qui attribue les logements construits ou rachetés.

Tout en bas de la pyramide, les salariées ne savent pas toujours que la Foncière existe et nul ne leur indique la possibilité de postuler aux logements de La Foncière.

De toute façon, pour les bas revenus, aucune proposition n’est jamais faite par ce biais, même pour ceux ayant réussis à constituer un dossier.

Les travailleurs au Smic et ceux qui gagnent encore moins, du fait du temps partiel notamment, sont systématiquement renvoyés vers le contingent préfectoral qui n’a pas la capacité de répondre à leurs besoins.



La Foncière Logement affirme avoir financé plus de 16 000 logements sociaux depuis sa création. Mais la Cour des Comptes en comptabilise, elle, moins de  9000, alors que 2 milliards d’euros du 1 pour cent ont été investis.
Dans le même temps, l’investissement direct d’argent dans le budget des bailleurs sociaux, permettant ensuite d’obtenir des réservations sur des logements pour les salariés a diminué.

L’association spécialement crée pour attribuer les logements de la Foncière, l’APALOF a été dissoute il y a peu.

Mais cela ne résout pas la question principale : les fonds du 1 pour cent investis dans la Foncière  doivent permettre aux salariés modestes et précaires d’être enfin relogés !



Il est grand temps !

UN LOGEMENT POUR TOUS, MAINTENANT !

 

Sur le même sujet, voir également:

Occupation de l'association Entreprises et Logement

http://mal-logesencolere.20minutes-blogs.fr/archive/2008/...

 

 


VIDEO: APALOF- Foncière-Logement : où sont nos logements ?

envoyé par HLMPOURTOUS.

21:12 Écrit par Collectif des Mal-logés en colère ! | Lien permanent | Tags : apalof, fonciere-logement, patronal, mal-loges, logement-social, anru, rénovation-urbaine | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu