web analytics

Avertir le modérateur

« Mairie du 11ème arrondissement:une centaine de mal-logés manifestent | Page d'accueil | Occupation de la CAF: trois mal-logés interpellés en plus d'être privés d'allocations »

jeudi, 15 mars 2012

Reprise des expulsions: une centaine de mal-logés occupent la CAF de Paris

Une centaine de mal-logés ont occupés ce 15 Mars,  la CAF du 5ème arrondissement de Paris rue du Pot de Fer.

Aujourd'hui prend fin la trève des expulsions : à Paris, des milliers de foyers se retrouvent sous le coup d'une menace d'expulsion imminente.

Incapable de faire face à ses obligations de relogement pour ces foyers, l'Etat s'apprête actuellement à prendre une mesure qui pourrait en amener des milliers d'autres à se retrouver à la rue à plus ou moins brève échéance, faute de pouvoir payer leur loyer.

En effet, depuis cet hiver, la CAF de Paris a lancé une vague de procédures de suppression des allocations logement, procédures qui vont aboutir au début du mois de mai, juste après les élections.

Cette suppression des allocations logement concerne notamment tous les foyers qui ont été reconnus prioritaires DALO pour cause de suroccupation, un cas de mal-logement très fréquent dans la capitale, ou la cherté des loyers et les difficultés d'accès au logement social condamnent beaucoup de gens à rester entassés à plusieurs générations dans des logements trop petits.

Légalement les allocations logement sont conditionnées à une surface minimum de 9m2 par personne: mais jusqu'ici la CAF ne pénalisait pas les allocataires, dont l'agrandissement du foyer ne permettait plus de remplir cette condition.

En choisissant de supprimer brutalement l'allocation logement aux foyers concernés, l'Etat prend la responsabilité de laisser des milliers de mal-logés en suroccupation dans l'impossibilité de faire face au montant du loyer. Très vite, ce seront donc des procédures d'expulsion qui seront engagées par les propriétaires.

Manifestement, les fichiers du DALO accessibles à la CAF, sont utilisés pour repérer les foyers concernés par la suroccupation: en effet, toute personne reconnue prioritaire sur ce critère à Paris reçoit rapidement un avis de procédure de suppression des allocations émanant de la CAF...

Non seulement, l'Etat ne respecte pas son obligation de relogement , notamment celle qui découle de la loi DALO, mais désormais cette loi est donc apparemment utilisée pour pénaliser les mal-logés !

Nous ne comptons pas nous laisser faire et sommes ici pour exiger le maintien des allocations logement jusqu'au relogement !


Fin de la trêve d'hiver : des mal-logés occupent... par HLMPOURTOUS

12:25 Écrit par Collectif des Mal-logés en colère ! | Lien permanent | Tags : expulsions, trève d'hiver, manifestation, caf, dalo, allocation logement | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu