La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

« Batigère: parc social insalubre, logements sociaux vendus, ça suffit | Page d'accueil | Dans le 11éme comme ailleurs, le logement c'est maintenant ! »

jeudi, 19 septembre 2013

Dans le 10ème comme ailleurs, le logement, c'est maintenant !

Remi feraud, Anne Hidalgo, municipales 2014, logement paris, Paris Habitat OPH

L'accès au logement est la première préoccupation des Parisiens.

Pas étonnant dans ces conditions que les promesses sur ce sujet soient au coeur du discours des candidats en campagne électorale. Du côté NKM, que nous avons interpellé à son QG il y a quinze jours, on nous annonce des avancées pour les retraités et les actifs des classes moyennes. Du côté Anne Hidalgo, nos maires d'arrondissement comme la candidate nous promettent 30% de logements sociaux d'ici 2017.

Vendre du rêve, c'est le principe des campagnes électorales, rien que de très normal, mais en attendant, les mal-logés vivent toujours le cauchemar !

Et au vu de la situation actuelle, nous ne sommes pas dupes: si l'on veut que quelque chose de concret sorte maintenant et plus tard de toutes ces promesses, il faut que les premiers concernés se fassent entendre.

C'est ce que nous avons fait ce matin, dans le 10ème arrondissement , où un comité d'accueil revendicatif et déterminé d'une soixantaine de demandeurs de logement attendait le maire Rémi Feraud qui venait inaugurer le Centre d'Action Sociale , rue Bichat.

Beaucoup de policiers en renfort , mais à la finale un rendez-vous en mairie la semaine prochaine. Evidemment, si nous sommes prêts à discuter, les mots ne remplacent pas les actes , et dans l'attente, les mal-logés en lutte comptent bien se faire entendre à chaque occasion dans cette campagne municipale.


Paris 10ème, les mal-logés viennent voir le... par HLMPOURTOUS

Dans le 10ème comme ailleurs, le logement, c'est maintenant !!!

 Nous venons donc aujourd'hui à la rencontre de Rémi Ferraud, maire du 10ème arrondissement qui vient inaugurer le centre d'action sociale de la rue Bichat.

 Si nous venons manifester, ce n'est pas parce que la mairie refuserait de recevoir les demandeurs de logement de l'arrondissement : dans le 10ème, reconnaissons-le , on est reçu quand on veut. Individuellement, une permanence spéciale est dédiée aux demandeurs, où chaque mois, on trouvera un nouveau document à vous faire apporter. Collectivement, les membres du cabinet de Mr Feraud font preuve d'une courtoisie indéniable, et d'un souci sans failles du détail de chaque dossier .

On ressort toujours content et confiant des rendez-vous en mairie d'arrondissement. Seulement, ensuite il ne se passe jamais rien.

Ainsi, des habitants du 10ème exilés depuis des années en hôtel en banlieue voient leurs enfants scolarisés dans l'arrondissement se faire menacer d'être chassés de leur école. On avait exigé des ressources pour reloger, les deux parents travaillent, s'épuisent en heures de transport, mais cela ne change rien.

Des locataires de Paris Habitat OPH découvrent du plomb dans leur logement, reçoivent des courriers alarmants de la Préfecture sur l'insalubrité : à la mairie d'arrondissement, on affirme d'abord ne pas être au courant, puis l'on prétend ensuite que le locataire n'a pas fait toutes les démarches, et que de simples travaux pourraient peut-être régler la question. Sorti d'un logement insalubre pour être relogé dans un autre logement insalubre, les mal-logés se voient culpabilisés. Pas le maire , ni le principal bailleur social parisien qui a racheté à prix d'or des immeubles en mauvais état à la SAGI.

Les demandes de plus de dix ans ? C'est que le mal-logé n'est pas assez mal-logé.

L'enlisement dans une chambre minuscule d'une résidence sociale pour une personne seule qui pourrait parfaitement accéder à un logement autonome convenable ? C'est toujours mieux que la rue.

L'hébergement contraint chez des proches ? C'est très bien que la solidarité familiale remplisse son rôle, d'autres n'ont pas cette chance.

Une expulsion imminente à cause d'un congé pour vente ? L'expulsable peut continuer à payer des indemnités d'occupation , sans bail et dans la peur du lendemain, au pire il fera le 115, en attendant mieux.

 De toute façon, la mairie fait son maximum dans un « arrondissement très dense », nous dit-on. La preuve , avant l'été on inaugurait en grande pompe , en présence du maire et du Préfet, 82 nouveaux logements sociaux. Du moins, c'est ce que disait la presse. En réalité, il s'agit de 63 places en résidence sociale, donc de l'hébergement et de seulement 19 logements , dont aucun PLA-I. Il ne s'agit pas de contester les besoins éventuels en hébergements. Mais aujourd'hui, si les hébergements sont saturés, c'est bien parce qu'il n'y a pas de logements sociaux au bout de la chaîne.

En ce début de campagne électorale , tous les élus, tous les maires sont prêts à recevoir et à écouter les mal-logés. Malheureusement, dans le 10ème comme ailleurs, nombreux sont ceux , parmi nous, qui ont été « écoutés » en 2008 et n'en sont pas moins mal-logés aujourd'hui. L'accès au logement est la première préoccupation des Parisiens, et si les demandeurs officiellement inscrits sont « seulement » 126 000 , c'est aussi parce que beaucoup d'habitants ont renoncé à faire une demande, au fil des années, à force de non-réponses.

Mais la lutte des mal-logés perdure, on ne nous aura pas à l'usure. Et nous n'attendrons pas 2017 et ses éventuels 30% de logements sociaux promis par Mr Féraud et ses alliés pour exiger nos droits.

 

UN LOGEMENT POUR TOUS MAINTENANT

14:26 Écrit par Collectif des Mal-logés en colère ! | Lien permanent | Tags : remi feraud, anne hidalgo, municipales 2014, logement paris, paris habitat oph | | |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu