web analytics

Avertir le modérateur

« Sylvain Mathieu, directeur de la DIHAL reçoit la visite des mal-logés au Ministère | Page d'accueil | La SNI finance du logement cher et expulse les demandeurs de logement social. »

samedi, 22 novembre 2014

Trop de bureaux à Paris : La BNP reçoit la visite des mal-logés

BNP Real Estate, Unibail, BNP Corporate, Tour Triangle , Anne Hidalgo, Ian Brossat, François DagnaudCe mercredi 19 novembre, environ 70 demandeurs de logement ont occupé jusqu'en fin d'après-midi l'un des immeubles flambants neufs de la BNP Paribas dans la ZAC MacDonald du 19ème arrondissement. En tout ce sont presque 50 000 m2 de bureaux dont la construction sur cette zone a été autorisée par la Ville pour la seule BNP Paribas .

Pourquoi construire encore des bureaux, quand un million et demi de m2 sont vides dans la capitale et qu'on manque de foncier pour le logement ? Pourquoi la BNP Paribas n'a-t-elle pas acheté des bureaux déjà construits ? Pourquoi la Ville investit-elle de l'argent public pour transformer des bureaux en logements dans certains quartiers et renonce-t-elle à des parcelles publiques au profit d'autres bureaux ?Pourquoi la mairie juge-t-elle qu'une Tour Triangle, c'est très beau quand c'est du bureau, mais très moche si c'est du logement ?

Ces questions parfaitement légitimes ne reçoivent jamais de réponse, à part l'éternel argument de la "mixité sociale", comme si la construction d'immenses surfaces de bureaux qu'on n'est même pas sûr de remplir était en soi un gage de mixité et de vie dans les quartiers. Comme si ce qui rendait la ville inhumaine et difficile à vivre n'était pas avant toute chose le mal-logement, la souffrance des 150 000 Parisiens en attente d'un logement social et qui survivent dans les pires conditions. Comme si l'on pouvait se satisfaire d'une mixité sociale dont la réalité nue est avant tout celle de ces personnes qui dorment dehors au pied d'immeubles higtech et bio-compatibles.

A la veille de l'inauguration en grande pompe par Anne Hidalgo et les dirigeants de BNP Paris Real Estate de nouvelles surfaces de 8000m2 dans la ZAC MacDonald, nous avons donc manifesté pendant quatre heures au siège de BNP Corporate pour leur rappeler l'existence des mal-logés et notre droit au logement.

bnp real estate,unibail,bnp corporate,tour triangle,anne hidalgo,ian brossat,françois dagnaud

Le tract diffusé sur place

8000m2 supplémentaires de bureaux dans le 19ème  pour BNP Paribas,La galère pour les Parisiens mal logés.

 

 Jeudi 20 novembre, Mme Hidalgo inaugurera avec la BNP Paribas un immeuble de 8000 m2 au cœur de la ZAC Mac Donald. . Au sein de la ZAC Mac Donald, la BNP aura finalement obtenu presque 50 000 m2 sur plusieurs parcelles  !

 On ne parle que de ça, en ce moment, dans la capitale. La maire de Paris est déterminée à faire passer le projet de la Tour Triangle dans le 15ème arrondissement. Dans les arrondissements populaires comme le 19ème, les espaces de foncier disponibles sont également voués pour beaucoup à créer bureaux, «  locaux d'activités  », «  pépinières d'entreprises  » et autres «  incubateurs  ». Sous prétexte de mixité sociale, les besoins urgents en logement sont négligés.

 Mais quelle mixité sociale apportent les 1,4 millions de m2 de bureaux vides à Paris  ? Pourquoi ne pas les remplir, au lieu d'imaginer des montages complexes, consistant éventuellement à faire payer une taxe sur ces espaces vacants tout en laissant les gros investisseurs immobiliers comme la BNP Paribas ou UNIBAIL en construire de nouveaux  ?

Certes , les demandeurs de logement n'ont pas tous de grands diplômes d'urbanisme, et les élus ont l'habitude de balayer nos remarques en nous rappelant qu'ils ont des ambitions d'intérêt général pour Paris, tandis que nous ne sommes préoccupés que de nos intérêts particuliers de mal-logés, et qu'on ne peut pas décemment nous écouter sans quoi la capitale serait couverte de barres HLM.

Mais force est de constater que les collectifs de mal-logés avaient raison quand ils dénonçaient par exemple les coûts faramineux induits par l'aménagement de l'espace urbain nécessaire à la construction du centre commercial Millenium, censé selon les élus parisiens et ceux des communes limitrophes , être un lien prestigieux entre le 19ème arrondissement et sa banlieue  : ce centre commercial est un échec, sa fréquentation est dérisoire et des magasins ont déjà du fermer, parce qu'il ne répondait à aucun besoin.

Nous manifestons donc aujourd'hui au siège de BNP Paribas Corporate, pour que cesse une situation indécente et inhumaine: dans le 19ème arrondissement la mixité sociale, c'est d'un côté , les constructions high-tech, lumineuses et aérées des investisseurs immobiliers de prestige. Et de l'autre, des hôtels miteux, des chambres de bonne étouffantes et sans sanitaires où s'entassent des familles entières, des logements mal isolés où l'on souffre du froid tous les hivers pour ne pas voir exploser sa facture EDF.

 Paris a besoin de logements, et essentiellement de nouveaux logements sociaux pour offrir des conditions de vie normales et acceptables à ses habitants , qui font vivre la ville. Les immeubles de logements, ce n'est pas plus moche que des tours de bureaux pharaoniques. Et des quartiers animés et peuplés sont plus valorisants que des bureaux vides qui se dégradent.

17:43 Écrit par Collectif des Mal-logés en colère ! | Lien permanent | Tags : bnp real estate, unibail, bnp corporate, tour triangle, anne hidalgo, ian brossat, françois dagnaud | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu