web analytics

Avertir le modérateur

« 17ème arrondissement: les mal-logés défendent le logement social. | Page d'accueil | Manifestation devant les 3F: pour du logement vraiment social »

mercredi, 28 septembre 2016

Une veuve perd son droit au DALO à cause du décès de son conjoint.

Face à l'indifférence des élus, la solidarité des mal-logés. Une manifestation de colère et de dignité ce 28 septembre devant la mairie du 12ème arrondissement, où siège Mme Vieu Charier, adjointe de la Ville de Paris aux Anciens Combattants. 
 
 
Toute les situations de mal-logement sont inacceptables, tous les mal-logés doivent être relogés.
 
Mais ce n'est pas la réalité. En France, on peut mourir mal-logé, après des années de maltraitance intolérable. Mr H. membre de notre collectif, est décédé dans une chambre de bonne insalubre et exigüe, au sixième étage d'un immeuble sans ascenseur à plus de 90 ans. En fauteuil roulant, il n'en sortait plus que pour aller en urgence à l'hôpital. Il ne pouvait bénéficier d'aucune aide à domicile, au vu de la taille et de l'état du logement. Il y vivait avec son épouse, elle même âgée et affaiblie, et son fils adulte, lourdement handicapé.
 
Lire la suite et voir la vidéo de la manifestation sur notre nouveau blog:
 

19:54 Écrit par Collectif des Mal-logés en colère ! | Lien permanent | Tags : dalo, catherine vieu charier, anciens combattants, insalubrité | | |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu